Forum programmation
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cours de pascal 'Algerie'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Cours de pascal 'Algerie'   Mer 5 Sep - 19:59

Chapitre 1 : Introduction
Introduction : Pour programmer, il faut un logiciel grâce auquel on tapera toutes ses instructions. Ce logiciel transforme ensuite la suite d’instruction en un fichier programme (extension .EXE). Cela s’appelle la compilation.
Il existe différents langages et donc différents compilateurs plus ou moins récents.

1. Présentation du PASCAL :
Le langage PASCAL, a été créé en 1969 à l'école polytechnique de ZURICH par NICKLAUS WIRTH. Il a été conçu pour permettre d'enseigner la programmation comme une science. Ce langage est à la base d'une nouvelle méthode de programmation : la programmation structurée, et c'est pour cette raison que ce langage a eu un tel succès dans l'enseignement. Il s'agit d'un langage de 3ème génération.
Le PASCAL est un langage compilé, c'est à dire qu'il faut :


  • Entrer un texte dans l'ordinateur (programme) à l'aide d'un EDITEUR.
  • Le traduire en langage machine (c'est à dire en codes binaires compréhensibles par l'ordinateur) : c'est la compilation.
  • L’exécuter.
Le phénomène d’expansion de la micro-informatique a vite pris en considération ce langage, d’où l’apparition du système TURBO PASCAL de la sosoieté américaine de logiciels BORLAND.

2. Aspect Général d’un Programme PASCAL :


Program nom_de_programme ;
Uses {Unités utilisées };
Label{Liste des étiquettes } ;
Const{Déclaration des constantes} ;
Type{Déclaration des types } ;
Var{Déclaration de variables } ;

Function{Déclaration de fonction } ;

Procedure{Déclaration de procédure paramétrée } ;

Procedure{Déclaration de procédure simple } ;

BEGIN{ Début du programme principal}
…..
listes
des Instructions

…..
END.{ fin de programme principal }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Mer 5 Sep - 20:00

3. Présentation de l’environnement :

Vérifiez tout d'abord la présence de ces sous-répertoires : "EXE_TPU", INCLUDE", "OBJET", "SOURCES", "UNITES" dans le répertoire "C:\TP\". S'ils n'existent pas,
créez ces Répertoires. Pour fonctionner correctement, Turbo Pascal utilise les fichiers suivants, certains n'étant nécessaires que pour l'accès au mode graphique.
Nom de Fichier

Désignation


Turbo.exe
Exécutable

qui fournit un environnement complet de programmation : éditeur de textes, compilateur, aide en ligne, fonction de débogages, ...

Turbo.tpl

Contient les librairies standards.

Turbo.tph

Contient l'aide en ligne.

Graph.tpu

Librairie graphique.

Les fichiers *.BGI

Drivers pour différentes cartes vidéo; le fichier EGAVGA.BGI est indispensable pour les cartes EGA et VGA.

Les fichiers *.CHR

Fontes de caractères graphiques.

Turbo Pascal proposait un environnement complet de programmation avec éditeur de texte performant, compilateur, aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Mer 5 Sep - 20:02

Chapitre 2 : Notation et Vocabulaire
Généralités : Un programme est écrit dans un langage de programmation. Ce langage est composé de mots, symboles, commentaires... Ceux-ci sont groupés en phrases (dont l'ensemble compose le programme) qui obéissent à des règles. Ces règles déterminent de manière absolument stricte si une phrase est correcte ou non (respect de la syntaxe). Un programme Pascal est composé de phrases appelées unités syntaxiques. Elles sont elles-mêmes constituées de mots, symboles... appelés unités lexicales. Chaque unité lexicale est une suite de caractères appartenant au jeu de caractères Pascal.

1. Caractère de bases :
Les caractères suivants sont utilisés pour écrire tout programme Pascal:

a) les chiffres
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

b) les lettres
a... z A... Z

c) les caractères spéciaux suivants:



Caractères Désignation
(
Parenthès gauche
) Parenthèse droite
[ Crochet gauche
] Crochet droit
{ Accolade gauche
} Accolade droite
+ Plus
- Moins
* Fois, Etoile
/ Divisé, Slash
< Inférieur à (plus petit que)
= Egale à
> Supérieur à (plus grand que)
: Deux-points
; Point-virgule
. Point
, Virgule
' Apostrophe
^ Chapeau, flèche

d) le caractère espace appelé aussi blanc
le caractère de tabulation ( HT )

e) le caractère _ (souligné)

Remarque:
Tout caractère imprimable peut appartenir à une constante caractère, à une chaîne de caractères ou à un commentaire!

2. Les Unités Lexicales de Pascal :

Comme langage naturel un programme écrit en langage pascal est composé de mots qu’on les appellent également identificateurs, sont distingués par leur sens déterminer par leurs langages.
Les unités lexicales en Pascal sont:

  • Les Identificateurs Réservés
  • Les Identificateurs Définis
  • Les Identificateurs Prédéfinis
  • Les Symboles
  • Les Commentaires
  • Les Constantes Numériques
  • Les Constantes Caractères
  • Les Constantes Chaînes de Caractères
2.1 Identificateurs réservés :
AND, ARRAY, ASM, BEGIN, CASE, CONST, CONSTRUCTOR, DESTRUCTOR, DIV, DO, DOWNTO, ELSE, END, EXPORTS, FILE, FOR, FUNCTION, GOTO, IF, IMPLEMENTATION, IN, INHERITED, INLINE, INTERFACE, LABEL, LIBRARY, MOD, NIL, NOT, OBJECT, OF, OR, PACKED, PROCEDURE, PROGRAM, RECORD, REPEAT, SET, SHL, SHR, STRING, THEN, TO, TYPE, UNIT, UNTIL, USES, VAR, WHILE, WITH, XOR.

2.2Identificateurs définis :

Ce sont choisi par le programmeur, ils servent a désigner tous les éléments, (Constantes, Variables).

Exemple :
Const Pi=3.14;
Var Ray : integer;

2.3 Identificateurs prédéfinis :

Qui possèdent une signification par défaut proposée par le langage pascal peuvent être redéfinis pour désigner un autre élément.
ABS, BOOLEAN, CHAR, EOF, EOLU, FABE, INTEGER, READ, READLN, REAL, SQRT, TRUE, WRITE, WRITELN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Mer 5 Sep - 20:03

2.4 Les Symboles :
a) les symboles à un caractère sont les caractères spéciaux
b) les symboles à deux caractères (accolés) sont les suivants:

:=
Affection

.. Intervalle (de...à...)

<= Inférieur ou égal à (plus petit ou égal à)

<>
Différant de

>= Supérieur ou égal à (plus grand ou égal à)

(* Début commentaire

*)
Fin de commentaire

{ Début commentaire

}
Fin de commentaire

2.5 Les Commentaires :
Le commentaire permettra d'éclairer et de comprendre le programme plus tard, et ainsi d'autres personnes n'auront aucun mal à réutiliser vos programmes, ainsi:

{ ici votre commentaire entre accolades }

(* ici vos commentaires entre parenthèses et étoiles *)

Vos commentaires peuvent tenir sur une seule ligne comme sur plusieurs.

Vous pouvez aussi mettre en commentaire une partie de votre programme.

Exemple :

Surf :=Pi* Ray **2 ; {calcul de la surface de cercle}

Ou Surf :=Pi* Ray **2 ; (*calcul de la surface de cercle*)

2.6 Les Constantes Numériques :

2.6.1 Les Entiers : il correspond aux nombres entiers relatifs (z)

Exemple : 18 , –23

2.6.2 Les Réels : il correspond aux nombres réels relatifs au sous-ensemble (IR), il peut être écrit de deux formes, forme décimale et forme exponentielle. Forme Décimale : Par un chiffre précédé eventuellement par un signe (+) ou (-) et possédant un point décimal

Exemple : 3.14, -0.125

Forme exponentielle : la mantisse M (partie décimale) est une constante numérique entier ou réel , l’exposant est un entier précédé éventuellement par un signe (+) ou (-)

M.10e
Exemple : 120
120 E+0
12 E+1
1.2 E+2
.12 E+3
1200 E-1

2.7 Les Constantes Caractères: les caractères sont noter entre deux apostrophes

Exemple :
'A' 'a' '1' '?' '/'


2.8 Les Constantes Chaînes de Caractères : c’est une suite de plusieurs caractères entre apostrophes

Exemple : 'abcd' , ‘bonjour’ , 'CARRE'


3. Les Expressions et les Opérateurs :
3.1 Les Opérateurs Arithmétiques: ils contiennent les opérateurs mathématiques et relationnels. Opérateurs mathématiques :
+ : Addition (et union)
- : Soustraction (et complément)
/ : Division
* : Multiplication (et intersection)
= : Egalité
MOD : renvoie le reste de la division x MOD y
DIV : renvoie le quotient de la division x DIV y
Opérateurs prioritaires : *, /, DIV et MOD. Opérateurs secondaires : + et -. Vous pouvez utiliser des parenthèses.

Opérateurs relationnels :
< : Inférieur strict
<= : Inférieur ou égale (et inclu1)
> : Supérieur strict
>= : Supérieur ou égale (et contenant1)
<> : Différent
3.2 Les Opérateurs Logiques : ils contiennent les opérateurs logiques.
AND : le "et" logique des maths
OR : le "ou"
XOR : le "ou exclusif" ( soit l’une soit l’autre des conditions doit être vérifiée )
NOT : le "non"
3.3 Règles de priorité‚
1. Un opérande entre deux opérateurs de priorité différente est li‚ à l'opérateur de plus haute priorité.
2. Un opérande entre deux opérateurs de même priorité est lié à celui de gauche.
3. Les expressions entre parenthèses ont priorité quel que soit le niveau interne.
3.4 Priorité des Opérateurs :
Niveau 1 : NOT
Niveau 2 : *, /, MOD, DIV, AND
Niveau 3 : +, -, OR, XOR
Niveau 4 : =, <, >, <=, >=, <>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Mer 5 Sep - 20:05

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtcs
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Mer 5 Sep - 21:08

merci Amar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Jeu 6 Sep - 23:26

avec plaisir mon ami , je posterais la suite bientôt :&":
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Ven 7 Sep - 12:03

Chapitre 3 : Présentation du Programme
Rappel :Un programme se compose de trois parties:

  1. l’en-tête
  2. la partie déclarative
  3. le corps (entre les mots réservés BEGIN et END.)
1L’en-tête du programme : où est spécifié le nom du programme, le nom du programme évoque généralement le rôle de ce programme.

  • l’entête ne peut pas contenir le caractère ‘.
  • Il se termine avec un point-virgule ‘ ;
Syntaxe:

Program Calcul_surface_cercle ;

2 La partie déclarative : contenant les déclarations des objets (constantes, types, variables, fonctions, procédures paramétrées, procédures simples) utilisés dans le programme. Ces objets représenteront les données traitées par le programme.

2.1 Uses : Chaque identificateur dans une clause USES mentionne le nom d'une unité qui est utilisée dans le module concernée.

Exemple sous DOS:
program MonProgram;
Uses Dos, Crt; { Pour permettre l'accès aux routines de Dos et de Crt }

Exemple sous Windows:
program MonProg;
Uses WinDos, WinCrt; {Les routines de WinDos et WinCrt deviennent exploitables}


2.2 Label : Un label est un nombre entier non signé destinés à marquer certaines instructions dans le programme principal. Grâce au label, on peut localiser une instruction afin d’y effectuer un saut inconditionnel.

  • Chaque label ne doit être utilisé qu'une seule fois dans un programme.
  • Le label peut être un identificateur ou une valeur numérique entre 0 et 9999
  • Les labels sont utilisés uniquement en tant que cibles des instructions GOTO.
  • Un label se place devant n'importe quelle instruction, séparée de celle-ci par le symbole : . Cette instruction est celle qui sera exécutée en premier après un saut à ce label.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Ven 7 Sep - 12:04

Syntaxe:
program MonProg;
Label 1, 2;
Begin
2:Instruction; instruction;
goto 1;
instruction;
goto 2;
instruction;
1:instruction;
End.

Remarque :L'utilisation des labels et goto doit être réservée à des cas exceptionnels où de tels sauts sont utiles. En effet la lisibilité des programmes est fortement diminuée et leur structure détruite par la présence de sauts. De plus ceux-ci peuvent conduire à un programme dont l'effet est imprévisible!

2.3 Const : le mot réservé const commence la partie définition des constantes il est suivi par une liste des affectations des constantes séparées par des ‘ ;’

Syntaxe:
program MonProg;
Const x = 3;
MaxData = 1024 * 64 - 16;
NumChars = Ord('Z') - Ord('A') + 1;
Message = 'Salut ...';

  • L’affectation des valeurs aux


  • constantes s’effectue au moyen du symbole ‘=’
  • Notons que les constantes doivent être déclarées avant les variables..
2.4 Type : Une déclaration de type spécifie un identificateur qui est associé à un type. Les types de base utilisée en pascal sont :
Integer, Real, Char, Boolean.
De plus de ces types prédéfinis, le pascal permet à l’utilisateur de définir d’autres types personnalisés, array (tableau), file (fichier), object (objet), ordinal (scalaire), pointer (pointeur), real (réel), recordset (structure) , (ensemble), string (chaîne)

Syntaxe:
Type joursemaine =(sam, dim, lun, mar, mer, jeu, ven) ;
Age =1..99 ;
Alphab=’A’..’Z’ ;


2.5 Var: Une déclaration de variable associe un identificateur et un type dans une position mémoire permettant de mémoriser des valeurs du type spécifié. Chaque variable doit être déclarée au début du programme avant son emploi dans le programme. Elles seront alors valables pour le programme dans son intégralité (sous-programmes, fonctions, procédures...).

  • Dans les procédures, elles ne seront valables que dans la procédure.

Syntaxe:
VAR nom de la variable : type ;

Exemple :
VAR X, Y, Z: REAL;
I, J, K: INTEGER;
Fini, Erreur: BOOLEAN;
Vecteur: ARRAY[1..10] OF REAL;
Nom: STRING[15];
FicEnt, FicSor: Text;
Lettres: SET OF 'A'..'Z';
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Ven 7 Sep - 12:05

2.6 Fonctions et Procédures: Les fonctions et procédures sont des sortes de sous-programmes écrits avant le programme principal mais appelés depuis ce programme principal, d'une autre procédure ou même d'une autre fonction.

Remarque :

  • Les noms de constantes, variables, procédures, fonctions, tableaux, etc. (appelés identificateurs) doivent êtres des noms simples, par exemple,

n'appelez pas une variable comme ça : x4v_t3
mais plutôt spécifiant

  • Les identificateurs ne doivent pas contenir de caractères accentués, ni d'espace, ni de point et ni les caractères suivants : @, $, &, #, +, -, *, /.
Mais le caractère de soulignement est autorisé (_). De plus, Pascal ne différencie aucunement les majuscules des minuscules.

Exemple :
const Pi=3.14 ;
Var Ray : integer ; {rayon de cercle }
Surf : Real ; {Surface de cercle}

Pi : c’est une constante, désignera dans tout le programme la valeur 3.14
Var : c’est une déclaration des types de variables utiliser dans le programme.
Ray : représente une variable de type entier.
Surf : représente une variable de type réel.

3. Règles d’écriture des identificateurs:

  • Ils ne doivent comporter que des lettres ou des chiffres et le caractère souligner.
A……Z
a……z
0……9
trais bas _ (la touché 8 du pavé alphanumérique )


Exemple :
var Ray : integer ;
Surf_cercle : real ;
Long1 :integre ;
Surf cercle : real ; (faux, il y a un espace entre surf et cercle )
Long 1 :integer ; (faux, il y a un espace entre long et 1)

  • Le premier caractère doit être une lettre et non un nombre
Exemple :
var prix1 : real ;
1prix :real ; (faux, il commence par un nombre )

  • Un identificateur ne dépasse pas 63 caractères, seul les 63 caractères sont significatifs
  • Les majuscules ne sont pas distinguées des minuscules.
Exemple :
var prix : real ;
PRIX : real ; (la même chose )

  • Dans un programme deux identificateurs entre lesquelles la syntaxe n’impose aucun signe particulier, doit être séparé soit par un espace soit par une fin de ligne, mais des que la syntaxe impose un signe quelconque ( := Wink il n’est pas nécessaire de prévoire un espace
Exemple :
varprix : real ; (faux, il n’y a pas d’espace entre l’identificateur var et l’identificateur prix)

var prix : real;

  • Un identificateur ne doit pas être coupé par une fin de ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Ven 7 Sep - 12:05

3. Le corps du programme : (Programme principal), compris entre les mots
BEGIN et END. (se termine avec un point’.’).
Ce corps contient les instructions du programme, c'est-à-dire les actions à entreprendre sur les données. C'est principalement dans le corps que se retrouve l'algorithme choisi pour écrire le programme. (ce que fait le programme et comment le fait ).

  • Chaque instruction doit se terminer avec un point-virgule’ ;’.
  • Il est toléré de mettre plusieurs instructions les unes à la suite des autres sur une même ligne séparer par un point-virgule ‘;’, mais il est recommandé de n’en écrire qu’une instruction par ligne, c’est plus clair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Ven 7 Sep - 12:08

Chapitre 4 : Les Types de Données
Rappel :
La partie déclarative contient les déclarations des objets (constantes, variables...) représentant les données (valeurs) de type différent que l'on veut traiter.
Les différents types de données en langage pascal sont ainsi :

1. Le Type Entier : ( INTEGER )

Integer est un identificateur prédéfini. Il signifie "un objet (constante, variable...) de type integer contiendra un nombre entier et rien d'autre". Notons que le type integer fait partie des types standard.
Trois réflexes doivent cependant être acquis :

  1. La division entre 2 entiers est une division entière
  2. Tous les entiers ne sont évidemment pas utilisables sur un ordinateur; en effet un
  3. entier occupe un mot en mémoire et il existe une infinité de nombres entiers
Les constantes de type integer sont les nombres entiers eux-mêmes. De plus il existe une constante entière prédéfinie maxint vaut 32767

1.1 Déclaration des entiers :
1.1.1 Déclaration des Constantes Entières :
Const TVA =17 ;


1.1.2 Déclaration des Variables Entières :
VAR i,j,k : Integer ;
Index :Integer ;
Numero : Integer ;


Ou


VAR i,j,k,Index,Numero :Integer;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Ven 7 Sep - 12:09

1.2 Opérateurs Relatifs au Type Entier :
Les symboles + - * Div Mod / = < > <= >= <>sont appelés opérateurs (entiers) alors que les valeurs sur lesquelles ils opèrent sont les opérandes.

Opérateurs Type des Opérandes Type des Résultats Opération Effectuée
+ Entier Entier Addition
- // // Soustraction
* // // Multiplication
Div // // Division Entière
Mod // // Modulo(restede la division)
/ Entier ou Réel Réel Division Réelle
= // Booléen Egal
< // // Inférieur
> // // Supérieur
<= // // Inférieur ou Egal
>= // // Supérieur ou Egal
<> // // Différent

Les expressions de type integer sont des combinaisons de ces opérations.

Exemples:
1 : Est une expression réduite à une seule constante
3 + 4 : Est une expression de valeur 7, l'opérateur est + et les
opérandes sont les constantes 3 et 4
4 * 5 : Est une expression de valeur 20
4 Div 2 : Est une expression de valeur 2
5 Div 2 : Est une expression de valeur 2
4 Mod 2 : Est une expression de valeur 0
5 Mod 2 : Est une expression de valeur 1
2 + 3 * 4 : Est une expression qui vaut 14
2 + (3 * 4) : Est une expression qui vaut 14
(2 + 3) * 4 : Est une expression qui vaut 20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Ven 7 Sep - 12:11

1.3 Les Fonctions Prédéfinis :
Fonctions Type de paramètre Type de Résultat Opération Effectuée
ABS(x) Entier Entier valeur absolue de x
SQR(x) // // donne le carré de x
ODD(x) // Booléen donne True si valeur(x)
est impaire
CHR(x) // Caractère Donne le code ASCII
SUCC(x) // Entier Donne le successeur
PRED(x) // // Donne le prédécesseur
SQRT(x) // Réel ou Entier racine carrée de x


Exemple :SUCC(8) = 8+1=9
PRED(8) = 8-1 =7

2. Le Type Réel : ( REAL )
Real est un identificateur prédéfini. Il signifie "un objet (constante, variable...)
de type real contiendra un nombre réel et rien d'autre". Notons que le type real fait partie des types standard.
- Les constantes de type real sont les nombres réels eux-mêmes.

2.1 Déclaration des Réels :
2.1.1 Déclaration des Constantes Réels :
Const Pi=3.14 ;

Ou

Const Pi=314e-2;



2.1.2 Déclaration des Variables Réels :
VAR i,j,k : Real ;
Index :Real ;
Numero : Real ;


Ou

VAR i,j,k,Index,Numero :Real;

2.1 Opérateurs Relatifs au Type Réel :
Les symboles + - * / = < > <= >= <>sont appelés opérateurs (réels) alors que les valeurs sur lesquelles ils opèrent sont les opérandes.
Opérateurs Type des Opérandes Type des Résultats Opération Effectuée
+ Réel Réel Addition réelle
- // // Soustraction réelle
* // // Multiplication
/ Réel ou Entier // Division Réelle
= Réel Booléen Egal
< // // Inférieur
> // // Supérieur
<= // // Inférieur ou Egal
>= // // Supérieur ou Egal
<> // // Différent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar_Ezzahi
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 15
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Ven 7 Sep - 12:12

a suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtcs
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Dim 9 Sep - 18:10

On attend travaille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the_best
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Sam 10 Nov - 17:20

merci*
$
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sirus
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   Sam 31 Jan - 0:05

salem je suis nouveau dans le forum et je vous félicite pour votre travail king


.pour le logiciel avec le quel on fait la compilation de nos programme.voulais vous bien nous l'indique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de pascal 'Algerie'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de pascal 'Algerie'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum programmation :: Programmation :: Delphi & Pascal :: Pascal :: Cours-
Sauter vers: